Aller au contenu principal du site
CONTACTEZ-NOUS

24 HEURES DU MANS 2018 - Un sans faute de la part de Thomas Dagoneau !

Actualité

Thomas DAGONEAU s’est lancé le défi de participer et de terminer cette 86ème édition des 24 Heures du Mans 2018. Une première expérience en 2013 lui avait donné goût à ces sensations si particulières que l’on ressent lorsque l’on roule sur le mythique circuit du Mans. C’est ainsi qu’il s’est engagé à rouler au volant de la LIGIER JS P217 n°50 du Team LARBRE COMPETITION lors de la plus célèbre course automobile du monde.

 

Il vous raconte ses 24 Heures du Mans vues de l’intérieur : « Romano RICCI a pris le départ de la classique mancelle à 15 h au 20ème rang de la catégorie. Après avoir effectué son triple relais et atteint la 15ème place du classement de notre catégorie, il a passé le relais à Erwin CREED qui a suivi les consignes de course dictées par notre team manager, Jack LECONTE. J’ai pu prendre le volant vers 19 h, mais j’ai dû rester au stand le temps pour nos mécaniciens d’intervenir sur un câble de frein endommagé. Ce contretemps nous a fait rétrograder à la 18ème position. J’ai alors entamé un premier relais solide durant lequel je n’ai commis aucune erreur. Lorsque j’ai redonné le volant à Romano, nous étions constants, nos chronos étaient compétitifs et nous restions concentrés sur notre objectif de terminer la course. »

 

Alors que l’écurie française maintient son bon rythme dans la nuit sarthoise, Thomas DAGONEAU assure au team une présence dans le Top 20 du classement général. Il est néanmoins contraint de regagner le stand pour permettre à l’équipe technique de changer l’alternateur. Après 32 minutes d’intervention, Romano RICCI prend le volant et, bien que victime d’une crevaison lente au cours de son relais ralentissant sa progression, il accroche la 16ème position de la catégorie LMP2. Le soleil se lève alors sur le circuit de 13,626 km.

 

Les premières heures de ce dimanche 17 juin ne sont pas de tout repos pour le team LARBRE COMPETITION. Les incidents s’enchaînent : tête-à-queue puis bac à gravier pour RICCI ce qui l’oblige à regagner le stand pour changer l’ensemble de la carrosserie, puis changement des feux de position arrière pour la LIGIER après qu’elle ait été percutée par l’Alpine.

 

Thomas DAGONEAU déclare alors : « nous avons eu quelques soucis au petit jour mais je suis content de notre niveau de performance pure depuis le départ. L’équipe est toujours très populaire ici au Mans, elle a vraiment très bien travaillé et nous permet d’être encore en piste à quelques heures de l’arrivée malgré des embûches. C’est une expérience inoubliable mais la course continue et nous devons rester concentrés jusqu’à 15 h. »

 

A la vingtième heure de course, la LIGIER n°50 est 16ème au classement de sa catégorie. L’objectif initial de l’équipe qui était de finir la course semble atteint. Encore quelques frayeurs lorsque, dans son dernier relais, Erwin CREED fait un tête-à-queue, heureusement sans conséquence durant la dernière heure de course.

 

Jack LECONTE, le team manager de l’écurie déclare : «  Vingt-quatre drapeaux à damier en 25 participations pour LARBRE COMPETITION ! C’est un palmarès plutôt solide et qui démontre la préparation extrême de notre équipe. La rupture du câble d’alternateur nous a vraiment retardé, l’accès étant difficile pour effectuer les réparations. Puis les dégâts de la sortie de piste de Romano étaient importants mais nous avons pu réparer en 17 minutes. Je suis satisfait de la prestation globale de l’équipe qui a été courageuse et performante tout au long de la course. »

 

Thomas DAGONEAU ajoute : « Je suis très heureux d’avoir terminé et de n’avoir commis aucune erreur de pilotage, c’est déjà une victoire. L’ensemble de mes objectifs ont été atteints, voire dépassés. Je suis très fier car notre équipage a bien progressé ensemble, en restant homogène avec des temps très proches. Cette deuxième participation a eu plus de saveur que la première, j’ai vraiment profité de chaque instant au lieu d’être constamment ébloui par l’importance de l’évènement comme en 2013. Il y avait une super ambiance au sein de l’équipe, les mécaniciens ont très bien travaillé, Jérémy Bordes (ostéopathe) et Laurent Beuvin (ostéopathe et médecin) ont été géniaux. Je me suis vraiment régalé lors de mon premier relais, j’ai tout de suite eu le bon rythme avec de bons chronos, contrairement aux essais où j’ai toujours été ralenti par des slow zones ou interrompu par drapeau rouge. »

 

Un prix pour les mécanos

Il est à souligner que les mécaniciens et ingénieurs de l’écurie LARBRE COMPETITION ont reçu le prix ESCRA  qui récompense la meilleure équipe technique sur ces 24 Heures du Mans. La LIGIER JS P217 n°50 du Team LARBRE COMPETITION avec à son bord Thomas DAGONEAU, Erwin CREED et Romano RICCI termine cette 86ème édition des 24 Heures du Mans à la 12ème place de sa catégorie (sur 20 voitures) et 33ème position du classement général (sur 60 voitures). 51 pilotes n’ont pas vu le drapeau à damier cette année…